44 commentaires sur “Censure.

  1. Il y a tout de même des propos à respecter et chacun se doit le respect on côtoie des gens de toute race et de toute religion et les propos de cet artiste risque de créer des disputes de casser des liens dans les grandes villes cosmopolites

    J'aime

  2. Dans le fond je suis d’accord avec toi mais cette problématique est loin d’être simple : où s’arrête la liberté d’expression ? où commence le respect ? difficile de mettre les frontières parfois…

    J'aime

  3. C’est bien d’exposer un avis tranché et à contre-courant médiatique.

    Le problème n’a jamais été la libre expression. C’est d’une naïveté incroyable que de penser que l’on puisse enrayer le racisme en légiférant. C’est une recette éprouvée que de créer des problèmes artificiels pour masquer une politique d’austérité. Le problème c’est le raciste, l’antiraciste.., l’autre!

    Le jour ou l’on aura l’intelligence de ne pas s’attaquer aux cons mais à la connerie, on aura fait un grand pas. Là, tout ce que l’on fait consiste à obliger nos dirigeants à s’attaquer d’avantages aux libertés individuelles en jouant sur des valeurs aux contours bien floues.

    Les phobies par un jeu sémantique se transforme en haine, ce qui rend toute critique impossible sans être un pro de la communication. J’ai regardé les vidéos de Dieudo et même s’il n’arrive pas à me faire pleurer de rire, il m’arrache au moins des sourires.

    Desproges en son temps était également un sacré provocateur sans qu’à aucun moment, je me suis posé la question de ses affinités politiques.

    Que Dieudo s’acoquine ou non avec un front national qui me fait gerber, m’indiffère totalement.

    Ce qui me terrifie, c’est la censure et non pas les négationnistes prosélytes. Ce qui me terrifie, c’est de criminaliser une anti-thèse quelle qu’elle soit car, c’est de facto imposer un système de croyance.

    Je pense que je supporte encore moins l’humanisme sectaire que le racisme viscéral, car c’est faire une utilisation pitoyable de l’intelligence. A un con, on ne peut pas lui reprocher de l’être, mais à un fainéant de la matière grise, influant et liberticide ?

    J'aime

  4. Je suis d’accord. Je ne partage les idés de dieudonné, enfin ce qu’on en dit car je n’ai pas vu son sprctacle. D’ailleurs, je vais sans doute le regarder pour me faire une idée plus précise….

    J'aime

  5. Amusante la boutade🙂

    Je me pose une autre question: à qui profite la censure? A qui profite la division?
    La censure est un outil politique privilégié par les dictatures qui ne sert aucunement à solutionner un problème.

    Ca me gave que l’on mette systématiquement une tranche de la population contre une autre et que tout le monde se regarde en chien de faïence. Racistes comme les anti-racistes sont majoritairement dans le déni de réalité . Les uns en pensant que le problème vient de l’étranger et de l’autre en pensant que l’étranger n’a pas de responsabilité.

    Nous n’avons pas à faire à des systèmes de pensées contradictoires, mais à des systèmes de croyances avec une vision quasi sacralisé d’une morale.

    Je pense sincèrement qu’un gouvernement , quel qu’il soit, qui perd son temps dans la division ne peut pas prétendre à œuvrer pour l’intérêt commun. Cette médiatisation pue

    J'aime

    • quelle boutade? pas de boutade.. ce que tu dis est intéressant.
      cela dit, je ne sais pas si le prendre pour moi… tu crois que je fais de l’humanisme sectaire?
      peut-être, j’en sais rien, je ne mets pas d’étiquette, je dis ce que je pense et je pense que la moitié du monde emmerde l’autre moitié et ça me gonfle!
      qu’on foute la paix aux hommes et qu’on respecte leurs façons de vivre et si chacun fait ça, on ne sera plus emmerdés! 😛

      …Tu connais un gouvernement qui a déjà œuvré pour le bien commun.. moi, non!
      même quand ils œuvrent au nom des droits de l’homme, c’est là qu’il faut regarder à la loupe à qui profite le futur crime!

      J'aime

  6. La boutade était « Faut-il censurer la censure ? » de bistroman a qui j’ai répondu, mais le ding-dong de la sonnette m’a fait remettre à plus tard la pression sur le bouton envoi🙂

    Bah, il y a bien en Islande que la démocratie a bougée en la défaveur des oppresseurs et dans la transparence gouvernementale. Ce serait-là un exemple à suivre dont curieusement nos médias ne nous informe pas.

    L’humanisme sectaire, c’était surtout pour moi et tous ceux que ce terme fasse tiquer. En écrivant cela, j’ai pensé à ma prime jeunesse où j’ai défilé pour l’égalité avec le phénomène « touche pas à mon pote ». J’ai toujours les mêmes convictions anti-racisme, mais plus du tout anti-racistes.

    La nuance est de taille car, j’ai vu depuis le visage du racisme muer alors qu’il est bien plus présent qu’avant. Les racistes n’avouent plus leur racisme et la comédie humaine fait que maintenant les scores du front national augmentent.

    Les victimes du racisme d’hier véhiculent a leur tour un racisme nauséabond, c’est ce que je vois un peu partout autour de moi. Le problème est bien plus incontrôlable actuellement et il faut stopper cette surenchère de bêtise.

    Le respect de l’être humain devrait s’arrêter ou commence la croyance, qu’elle soit politique, scientifique ou religieuse. L’être humain mérite le respect, pas les idées qu’il faut impérativement pouvoir bousculer pour en tirer quelque chose de vraiment utile à tous.

    Ainsi débat interdit, tabou, expression censurée au non d’une morale à géométrie variable ramène la solution du problème au calendes grecques.

    J'aime

    • ouf, j’ai eu peur😛

      oui, seule l’Islande a pris des mesures qui ont favorisé le bon peuple et comme tu dis, les merdias n’en parlent pas assez! Leurs maîtres leur interdisent!

      Tant que les hommes suivront aveuglement des doctrines de dieux écrites par des hommes, on sera dans le caca.
      Tant qu’on vivra sans se dire que le but n’est pas un paradis imaginaire mais bel et bien le bonheur des uns et des autres ici-bas, on sera dans le caca.
      Tant qu’on fera du fric le dieu le plus vénéré sur terre, on sera dans le caca… etc.
      bref, y’a encore du boulot!!! 😛 😛

      J'aime

  7. Pardon pour les fautes! Quand un thème m’intéresse, je me laisse submerger par les idées et dans le feu de l’action, j’oublie de me relire…

    J'aime

  8. D’accord avec toi. D’un coté les déficients du neurone et les atrophiés du zygomatique nous les brisent, et d’un autre coté, on nous fait passer des jours entiers dans le slip du président.
    Monde de m****.

    J'aime

  9. long story, short, ma chère Candide: ras la patate de cette histoire qui n’en finit plus, comme du temps de l’affaire-DSK, brrr!!! la France va mal économiquement, et les seuls « soucis » de nous autres sont dieudonné et Julie Gayet – rime volontaire!…😉 hellooo, wake up people de France, on vous manipule du matin au soir!!! dahhh!!!
    * * *
    bonne soirée, à+ et olé!🙂

    J'aime

  10. Je suis totalement d’accord avec toi. D’ailleurs, je l’ai écrit dans mon dernier billet. On a effectivement ouvert la boîte de Pandore et nos gouvernants pourront désormais se prévaloir de la jurisprudence ainsi créée pour interdire tout « débordement » considéré comme non conforme au politiquement correct.

    J'aime

  11. Qu’on soit clairs : Dieudonné ne me fait pas spécialement rire, mais rien dans ces propos ne m’a semblé digne de l’intervention de l’état ou de quelque censure que ce soit. Lorsque l’on raille les chrétiens ou autres communautés, on a pas droit à un tel étalage médiatique. Je pense sincèrement qu’on a fait un éléphant d’une mouche de toute cette affaire. Censurer Dieudonné, c’est ouvrir la porte à d’autres censures, au point où plus personne ne pourra s’offrir le luxe de se moquer.

    J'aime

  12. Bravo Candide 57 ! Et comme , je suis d’accord avec vous !! Cet polémique absurde alimenté par Manuel Valls et les médias est plus que grotesque ! Il ne me semble pas nouveau que Dieudonné partique cet humour acide et corrosif , il le fait depuis plus de 10 ans mais voilà …il a mis le doigt sur un sujet qui fache . Je suis ravi de vous lire lorsque vous écrivez « en critiquant ce que fait le gouvernement Israelien en ce moment (et depuis des décennies ) aux Palestiniens, on ne fait pas preuve de racisme, mais d’anti-barbarie » . OUI !! et l’humour sert aussi à dénoncer la bétise, la haine et la barbarie alors, si la csensure s’en mèle (venant en plus d’un gouvernement de gauche !) celà dépasse l’entendement !

    Comme vous le préciseez, que diraient, s’ils étaient encore de ce monde, un Coluche, Un Desproges ou encore un Professeur Choron , un Reiser ou toute la fine équipe de « Hari Kiri » ? L’humour doit aussi nous laver des horreurs de ce monde sans pour autant les mette de coté .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s