14 commentaires sur “Les camps de la honte.

  1. Les « trucs » qu’on imagine pas dis-tu ?… comme les massacres de Sétif et de Guelma en mai 1945… Il faut que les gens le sachent et notamment les jeunes issus de l’immigration maghrébine, mais pour autant cela ne justifie nullement les actes de violence que commettent ces jeunes – qui devraient être considérées comme Français à part entière et se considérer comme tels. Il se réfugient dans des idéologies rétrogrades d’un autre âge quand ce n’est pas directement dans le Djihad armé !

    J'aime

    • je crois que les conséquences sur les jeunes d’aujourd’hui sont plus complexe qu’il n’y parait!!!
      et pis, quand un peuple ou des jeunes n’ont plus d’idéologie.. les religieux font des affaires!!!😛

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s