16 commentaires sur “Noam Chomsky appelle à la mobilisation générale

  1. Le mouvement « Occupy » a fait bouel de neige ici (normal avec les hivers qu’on a 🙄 ). Mais j’ai plus connu Chomsky pour sa grammaire générative et transformationnelle… 😳

    Mais c’est un grand penseur que j’admire.

    J'aime

  2. Tu n’écoutes jamais  » la ba si j’i suis  » sur France inter à 15 heures, de Daniel Mermet, un grand fan de chomsky et de Cuba, en plus tu peu podcaster les émissions et faire parti des amis de la bas si j’i suis, il y a des  » repères  » partout en France.

    J'aime

  3. On râle, on se plaint et puis plus rien.
    Combien d’entre nous sont réellement prêt à remettre en question notre mode de vie de privilégié pour changer vraiment la société, oui combien ?
    Faut croire qu’on ne nous a pas encore assez roulés dans la farine puisque nous ne bougeons pas (et je ne parle pas d’aller se balader entre Bastille et Nation ou autre part, ce qui à mon avis ne sert à rien qu’à nous donner l’illusion d’agir, après quoi nous retrournons sagement à notre petit quotidien.)
    A force de nous comporter en moutons nous finirons en côtelettes, comme l’a dit Périco Lagasse.

    J'aime

    • je suis bien d’accord avec toi!
      perso, j’ai vécu 1 an (c’est long) sans eau ni électricité. Je sais ce que c’est que le retour au sans confort. Au début, c’était dur mais ensuite, on s’habitue. Est-ce un bien ou un mal, ou les 2, la nature humaine est ainsi faite que l’on s’habitue à tout, au meilleur et au pire.
      moi oui, je crois que j’arriverais à changer ma façon de vivre. Mais il faudrait commencer par abolir les privilèges et essayer de rendre ce monde plus juste. Comme toi, je ne crois pas trop aux manifs.. mais alors quoi? une révolution? je crois que je suis partante! 😛

      J'aime

  4. disons qu’à tout vouloir, ou oublie qu’on peut tout perdre. à vouloir acheter chinois, on finit avec des salaires chinois, une sécu chinoise, et des retraites chinoises. si on s’était contenté d’une croissance de 1% / an sur les 50 dernières années, on n’aurait moins de biens, mais plus de lien… il faudrait encore attendre un bon 20 ans pour discuter ici sur la toile, mais on se croiserait au café ou au marché. n’est ce pas ce qui compte après tout ? maintenant les fondamentaux sont cassés, à voir ce qui va naître de ces cendres…
    J’adore être ici sur la toile, mais une partie de moi me dit aussi, que ce n’est pas raisonnable… 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s