17 commentaires sur “Coluche.

  1. Non seulement ça ne vieillit pas mais c’est de plus en plus vrai ! Ce qui m’ennuie un peu c’est que ce type là, qui était – lui – un véritable homme politique – recueillait des rires qui me semblent bien déplacés car la situation qu’il décrit n’a rien de comique. Bien au contraire, elle est dramatique. Les médias ont fait de Coluche un pitre alors qu’il était un bouffon. Et avant que ce mot ne soit dévoyé par les jeunes il était synonyme de contestataire et de poil-à-gratter du pouvoir. Le bouffon lançait ses quatre vérités à la face du Roi, et parfois cela lui valait au mieux la disgrâce et au pire la vie… Il n’y a plus aujourd’hui de bouffons et c’est bien dommage. D’ailleurs les circonstances de la disparition du « bouffon Coluche » sont assez troubles pour laisser planer le doute… Ce ne serait pas la première fois que le pouvoir se serait débarrassé d’un adversaire encombrant ou d’un trublion par trop gênant…

    J'aime

  2. Notre cher Coluche, qu’est-ce qu’il nous manque.. et s’il était là de nos jours, il dirait encore la même chose.
    C’était et c’est le préféré des comiques que je connaisse
    merci Candide
    gros bisous
    chatou

    J'aime

  3. Ah , c’est bon, toute cette mise en dérision sans complexe !

    je ne sais pas , s’il vivait encore , que ce serait du gout de cette bien-pensance actuelle , aseptisante , bien ancrée dans le systéme , ou tout ce qui n’est pas politiquement correct , ressort de la démago-populo, voire fascisante , pour certains ! même à gauche !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s