26 commentaires sur “Alain Springer.

  1. Je vais te décevoir c’est le genre de poésie qui ne me touche pas du tout, j’aime les poèmes genre, la mort du loup, d’Alfred de Vigny, ou, est-ce ainsi que les hommes vivent, de Louis Aragon mis en musique et chanter par de nombreux chanteurs et une chanteuse que j’ai oubliai le nom.
    Je te trouvé une vidéo qui pourrait compléter ton post sur la carte d’identité.

    J'aime

  2. Merci à tous ceux qui ont posté un commentaire. Orepuck vas voir sur mon site, il y a une cinquantaine d’autres poèmes tu en trouveras peut-être un que tu aimeras. Ceci dit on ne peut pas plaire à tout le monde n’est-ce pas 🙂

    Amitiés à tous.
    Alain

    J'aime

  3. Très beau poème en alexandrins. Les alexandrins ont douze pieds, ce qui fait le bonheur des chausseurs, mais là, il manque le pied marin, peut-être au fond, préfère-t-il rester à quai.

    J'aime

  4. S’engager, oser, prendre des risques, ce n’est pas si facile et je comprends bien qu’on hésite. Hisser la voile, c’est exaltant, mais diablement moins confortable que de s’ancrer sur le plancher des vaches. Je le sais, moi qui ai l’âge où l’on se retourne en arrière et où l’on s’interroge sur ce qu’on a fait de sa vie. Courage, poète, faut y aller !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s