12 commentaires sur “Des femmes qui en ont!!!

  1. Tout le monde s’accorde (enfin hormis les extrémistes) sur la nécessité d’ingérence humanitaire mais qui s’interroge sur l’ingérence humaniste ? Ne devons-nous pas à ses femmes l’obligation de leur apporter de l’aide ? Les pays dans lesquels on pratique – ouvertement – cette violence, dite « domestique » sont aussi des pays qui, pour des raisons commerciales, se disent tournés le modernisme (souvent assimilé à l’occident). N’avons-nous pas là un moyen de pression vis-à-vis des gouvernements de ces pays afin de les amener à admettre que les droits de l’homme s’entendent en termes d’êtres humains et non de sexe masculin ! Il est grand temps de mettre fin à la domination du mâle et à l’exploitation de la femme par l’homme. Même s’il est vrai que celle de l’homme par l’homme n’est pas encore résolue ; il faut mener de front ce deux combat pour l’humanité. Enfin… c’est mon avis.

    J'aime

    • Je ne suis pas tout à fait ok avec toi.
      Je pense que chacun, groupe ou individu doit suivre son propre chemin selon ce qu’il est, selon son propre rythme et à sa manière.
      Si un externe vient dicter des règles, elles peuvent être très mal perçues. Nous pouvons montrer qu’il y a d’autres façons de vivre, mais pas les imposer.
      Ce qui est imposé ne plaît pas.. enfin pas à moi!

      J'aime

      • Chère Candide, où, dans mon texte, as-tu lu « imposer » ?… J’ai parlé certes de moyens de pression auprès des gouvernements mais donc en l’occurrence il s’agit de les assister afin de leur donner des arguments qui leur permettent de luter en interne contre les intégrismes réactionnaires. Voilà, plus exactement ce dont je voulais parler. Nous ne devons – ni ne pouvons d’ailleurs – chercher à imposer quoi que ce soit mais nous avons un devoir d’humanisme qui nous impose d’apporter notre aide aux autres humains. Merci de m’avoir amené à préciser ce point.

        J'aime

  2. Il faut que l’occident arrête de donner des conseils, ils n’ont pas la même façon de pensé que nous, le salut ne peu venir que de chez eux, la condition des femmes et très très dure, battue c’est presque rien par rapport a celle qu’on brule dans leur cuisine pour ne pas divorcer et garder la dot.
    Il faut aller vivre en inde quelque temps, et on en reparle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s